2008.

 

Suite de l’enquête : émission communautaire.

 

Pour faire connaître la réalité en matière de logements sur Tournai et interpeller les responsables politiques, le DAL a eu recours à la presse télévisuelle. La télévision régionale, No Télé, a été sollicitée afin de réaliser une émission communautaire. L’émission s’est déroulée en mai 2008. Elle est visible sur le site de No Télé.

Plusieurs thèmes ont été abordés dont l’avenir d’un site désaffecté depuis de nombreuses années, situé à la rue Cherequefosse dans le quartier Saint Piat à Tournai et que le DAL avait entendu dire qu’il allait être mis en vente.

 

 

 

Suite de l’émission communautaire : projet « Cherequefosse ».

 

Qu’est-ce que le site Cherequefosse ?

 

Le site appartient à la régie des bâtiments d’Etat. Il est grand de plus de 40 ares. En plein cœur de la ville, il constitue un potentiel unique à Tournai tant au niveau de sa situation géographique, de sa superficie, de son espace vert et de son passé culturel. En effet, il jouxte un terrain de plus de 30 ares appartenant à la commune et dont le potentiel est sous utilisé. De plus, il est situé à proximité des services et commerces de la ville, la superficie permet d’envisager une certaine mixité tant au niveau du logement que dans les services offerts (associations, commerces, lieux de rencontre, sport…) et la présence d’un espace vert comprenant un arbre plus que centenaire mérite qu’on le sauvegarde. Il est également implanté dans un quartier populaire de la ville qui a pu préserver encore aujourd’hui une âme de quartier et où un sentiment d’appartenance est réel.

 

Ce que le DAL propose …

 

Le souhait du DAL était que la Ville achète ce site, au profit de l’intérêt du quartier. Cette opération présente plusieurs avantages :

- avoir accès à des subsides auquel un opérateur privé ne pourra pas prétendre et ainsi assainir le terrain à moindre coût ;

- revendre le terrain assaini à différents opérateurs privés et publics pour garantir une mixité de services et d’opérateurs (logements privés et publics, commerces, commerces, associations…)

- garantir la création d’espace collectif et d’utilité publique (espaces verts, salle de quartier…)

 

Mais la Ville a fait savoir qu’elle n’en avait pas les moyens.

 

Le DAL agit !

 

Suite à l’émission, le DAL, souhaitant que ce site soit intégré dans un projet de quartier, a organisé une réunion publique destinée aux habitants. L’objet de la rencontre était de présenter le site, d’informer sur la mise en vente de celui-ci, de présenter les souhaits et idées du DAL sur le devenir du site et surtout de connaître les attentes des habitants. La réaction a été vive, les habitants avaient de nombreuses attentes et voulaient agir !

 

 

Le projet Cherequefosse, une dynamique dans le quartier.

Un groupe de travail s’est alors constitué et réuni en juillet et en août 2008 afin d’élaborer un dossier tenant compte des besoins exprimés par la population, via une enquête diffusée dans le quartier, et par des associations du quartier. Parmi les besoins exprimés dans les enquêtes, les plus souvent citées sont la création d’espaces verts, de jeux, de lieux de rencontre, d’une maison de quartier, de logements à prix modérés, d’un espace consacré au sport, de commerces de proximité (épicerie, boucherie).

 

Les personnes interrogées sont très demandeuses d’une « promotion du quartier », d’une nouvelle dynamique qui casserait la mauvaise image que le quartier véhicule encore aujourd’hui. Le quartier est riche en potentiel humain, en diversité sociale et les habitants souhaitent vivement qu’un lieu se crée pour développer les rencontres, les animations de quartier, la solidarité et les relations intergénérationnelles.

 

Un projet s’est alors élaboré grâce à l’aide précieuse d’un architecte et d’un urbaniste, habitants du quartier.

 

Le 18 août, une seconde invitation a été lancée à la population afin de présenter le projet ; l’objectif de la rencontre était à la fois d’informer la population mais également de prendre en compte ses remarques, ses suggestions afin d’améliorer encore l’esquisse. La présentation fut tout à fait bien accueillie et même applaudie par les participants.

 

Le projet a été abordé sous plusieurs aspects : l’historique du quartier, ses atouts, des plans masses, une ébauche des différentes étapes à réaliser pour la concrétisation du projet (assainissement du site, expropriations,…) et un plan financier avec les différents subsides possibles.

 

La philosophie du projet consiste en la création d’une place, accessible par quatre voies différentes, autour de laquelle des bâtiments à caractère résidentiel, associatif, commercial, culturel, sportif,… se construisent. Il s’agirait d’une place végétale, entièrement piétonne (vélos et skate admis) et accessible aux véhicules de service. Dans cette place, seraient aménagés différents espaces (terrasses, espace jeux enfants ou adultes). La place serait donc par excellence un espace convivial, intergénérationnel et multifonctionnel (détente, loisir, commerce, bureau, logements de tous types, marché, concert…..). Toutes ces fonctions et activités devraient cohabiter et enrichir l’espace et ainsi, répondre à la demande des habitants qui est de réanimer l’âme du quartier.

A la demande du DAL, le projet finalisé a été présenté, par une délégation composée de membres du DAL et d’habitants du quartier, le 4 septembre 2008 devant le collège du Bourgmestre et Echevins de la Ville de Tournai. Afin de faire un retour des démarches auprès des habitants, une rencontre s’est déroulée le 24 septembre. Etait présent l’échevin de la Culture et du développement économique. Un dialogue s’est construit. Des habitants étaient intéressés par le projet, se renseignaient, comparaient par rapport à d’autres projets mis en route en ville.

Le 24 novembre 2008, le conseil communal a décidé d’effectuer un périmètre de remembrement urbain dans le quartier Saint-Piat en incluant le site Cherequefosse. Dans le cadre d’un tel périmètre, il y a obligation qu’un comité d’accompagnement se constitue. Le DAL et des habitants du quartier (l’urbaniste et l’architecte qui a conçu le projet) en font partie. Le travail d’analyse a été confié au Creat (Centre d’études en aménagement du territoire), rattaché à l’UCL. Le résultat, une fois adopté par la Ville, aura force de schéma directeur qui contraindra les futurs acheteurs.

 

 

Comité de locataires.

Poursuite du comité de locataires en comité à thèmes.

Les thèmes abordés ont été :

-          « Les charges locatives : le marché de l’énergie. » ;

-          « Logement : de la recherche au départ, que dit la loi ? » ;

-          « Le kot étudiant. » ;

-          « De nos jours, comment devenir propriétaire ? »

 

2009.

 

Projet « Cherequefosse » : suite.

 

Durant l’année 2009, cinq rencontres du comité d’accompagnement ont permis la mise en commun et l’élaboration d’un projet tout à fait en phase avec le projet initial du DAL.  Ce projet reprenait en effet une mixité de fonctions telles que du logement, des services, des commerces, un espace de rencontre et de convivialité…

Il existait au sein des partenaires un réel climat de confiance et de construction.

 

 

 

Projet « Elections 2009 ».

 

Dans le cadre des élections régionales et européennes qui se sont déroulées le 7 juin 2009, le DAL a mis sur pied une action le samedi 23 mai sur la place Roger de le Pasture. Plusieurs partis politiques ont répondu à notre invitation, notamment le MR, Ecolo, CDH et le parti communiste. Un mur symbolique, composé de boîtes à chaussures, a été construit. Sur chaque boîte, tout un chacun pouvait écrire un message sur la thématique du logement.